Connect with us

Actualités

La réaction de Nottingham Forest suite à sa sanction de points

Comme annoncé hier, Nottingham Forest a reçu une sanction de 4 points pour violation des règles financières de la Premier League. Le club a ensuite réagi avec un communiqué officiel.

 

Après Everton, c’est Nottingham Forest qui a subi une sanction de points suite à violation des règles financières de la Premier League. Le club a reçu plus précisément une sanction de 4 point, ce qui le place dans la zone rouge du classement, à la 18ème place. Lors d’un communiqué officiel, Nottingham Forest s’est dit extrêmement déçu de la décision de la Commission d’imposer une sanction de quatre points, applicable avec effet immédiat. Comme le rapporte le journaliste David Ornstein, le club dispose maintenant de 14 jours pour signaler s’il fait appel ou non.

 

Le communiqué officiel de Nottingham Forest :

« Nottingham Forest est extrêmement déçu de la décision de la Commission d’imposer au club une sanction de quatre points, applicable avec effet immédiat. Malgré notre déception, nous remercions la Commission d’avoir accepté de traiter cette affaire de manière accélérée. Le club considère qu’il est essentiel pour l’intégrité de la ligue que les accusations soient résolues au cours de la saison où elles ont été émises. Nous avons été extrêmement consternés par le ton et le contenu des observations de la Premier League devant la Commission. Après des mois d’engagement avec la Premier League, et une coopération exceptionnelle tout au long du processus, cela était inattendu et a nui à la confiance que nous avions dans la Premier League. Le fait que la Premier League ait demandé une sanction de huit points comme point de départ était tout à fait disproportionné par rapport aux neuf points que ses propres règles prescrivent pour l’insolvabilité. Nous avons également été surpris que la Premier League n’ait pas du tout tenu compte des circonstances uniques du club et de son atténuation. Si cette approche est suivie par les futures commissions des RSP, il sera extrêmement difficile, voire impossible, pour les clubs nouvellement promus ne bénéficiant pas d’indemnités parachutes d’être compétitifs, ce qui nuira à l’intégrité et à la compétitivité de la Premier League. Bien que la Premier League ait pu remettre en question le plan d’affaires du club, ce dernier maintient qu’il a équilibré de manière responsable le respect de la PSR avec d’importants investissements dans l’équipe pour nous donner la capacité de participer à la ligue pour la première fois en plus de 20 ans.

Même si le club n’a pas respecté le délai de déclaration des RSP, il a tout de même pris des mesures pour que Brennan Johnson soit vendu avant la fin de la fenêtre de transfert. C’était une démonstration claire de notre respect et de notre soutien à la RSP. La décision de la Commission soulève des questions préoccupantes pour tous les clubs candidats. Le marché des transferts de joueurs est un environnement commercial hautement spécialisé qui ne peut être comparé à la vente de produits et de services normaux. Il peut arriver qu’un transfert de joueur ne puisse pas être réalisé au cours de la première moitié d’une fenêtre de transfert et qu’il ne puisse l’être qu’à la fin de cette fenêtre. Cela ne devrait pas être une raison pour condamner un club. Le fait que cela ne soit pas reconnu par la Commission ou la Premier League devrait être un sujet de préoccupation extrême pour tous les fans de notre sport national. L’effet perturbateur de cette décision sur le fonctionnement du modèle d’échange de joueurs est une préoccupation plus large pour tous les clubs aspirants. Il s’agit du seul modèle permettant aux clubs autres que le petit groupe situé à l’extrémité supérieure de la Premier League de progresser de manière réaliste dans la pyramide du football. Le raisonnement de la Commission est que les clubs ne devraient investir qu’après avoir réalisé un profit sur le développement de leurs joueurs. Ce raisonnement détruit la mobilité dans la pyramide du football et la décision aura pour effet de réduire considérablement la marge de manœuvre de tous ces clubs, ce qui conduira à la stagnation de notre football national. Nous pensons que les hauts niveaux de coopération dont le club a fait preuve au cours de ce processus, et qui sont confirmés et enregistrés dans la décision de la Commission, n’ont pas été réciproques de la part de la Premier League. »

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles dans Actualités