Connect with us

Actualités

La première interview d’Oliver Glasner en tant que coach de Crystal Palace

Crystal Palace a récemment annoncé l’arrivée d’Oliver Glasner en tant que coach, il remplace le célèbre Roy Hodgson. L’ancien coach Autrichien de l’Eintracht Francfort s’est exprimé concernant ses ambitions avec sa nouvelle équipe.

 

Sa joie d’être le nouveau coach de Crystal Palace :

« Je suis très heureux d’être ici. Je suis vraiment excité et j’attends avec impatience les prochaines semaines, mois et années. En commençant par un match à domicile ici à Selhurst Park contre Burnley, j’en suis vraiment content. Il y a beaucoup de choses qui m’excitent à propos de Palace, Selhurst Park, les fans, l’équipe fantastique que nous avons, les discussions que j’ai eues avec le président, le directeur sportif et les propriétaires sur la vision du club. Je pense que c’est un projet très intéressant où nous pouvons avoir une vision commune et, maintenant, ça commence. Il est de notre responsabilité de donner vie à cette vision, et nous travaillerons dur pour réussir. »

 

L’hommage envers Roy Hodgson :

« Tout d’abord, la chose la plus importante est que Roy soit à nouveau en bonne santé et qu’il se porte bien, et je lui souhaite donc tout le meilleur. C’est la première fois de ma carrière que je débute en tant qu’entraîneur au cours d’une saison. C’est une situation différente, mais c’est comme ça, et pour moi, c’est important d’en tirer le meilleur parti. Les négociations ont déjà commencé à l’automne, mais il aurait été prévu de commencer cet été. Cela est arrivé plus vite que nous ne le pensions tous, mais cela ne change pas grand-chose. Nous avons trois séances d’entraînement puis le premier match contre Burnley, et nous préparerons l’équipe du mieux que possible, puis nous visons les trois points ici à Selhurst Park. »

 

Sa philosophie de jeu :

« Il est également important pour moi de toujours avoir les mêmes choses importantes : l’honnêteté, la passion pour le football, un bon esprit dans toute l’équipe – pas seulement les joueurs, le staff – et de créer un climat de confiance. un bel esprit d’équipe. Ensuite, je pense qu’on peut parler de football, les bases sont toujours de bons caractères, un bon esprit d’équipe et un bon environnement pour nous tous. Ma philosophie est très simple,  il s’agit de marquer des buts car c’est pourquoi, comme je le dis très souvent aux joueurs, nous avons tous commencé à jouer au football. Personne n’est allé sur le terrain quand il était petit pour défendre ! Tout le monde veut avoir le ballon et veut marquer un but puis faire la fête avec ses amis, c’est pourquoi nous avons tous commencé à jouer au football. Je pense que nous ne devrions jamais oublier cela car c’est ce que les fans veulent voir : que nous nous battions ensemble et que nous jouions ensemble pour marquer un but. C’est le titre de la philosophie du football. Ensuite, bien sûr, c’est la façon dont nous défendons : parfois c’est un pressing haut, parfois c’est un bloc bas, mais dans l’ensemble, tout dépend de la façon dont nous pouvons marquer des buts. »

 

Ses attentes concernant la Premier League :

« J’ai regardé de nombreux matchs, certains en direct dans les stades, beaucoup sur l’écran de télévision. J’ai aussi l’expérience de jouer avec Francfort contre West Ham en demi-finale de la Ligue Europa, et de jouer contre Tottenham en Ligue des Champions, donc bien sûr il y a des matchs difficiles, mais aussi de beaux matchs, de grands stades et de superbes ambiances.  Il y a beaucoup d’intensité, mais c’est ce que nous recherchons tous : des défis. Peut-être que les arbitres siffleraient davantage de fautes en Allemagne ou dans d’autres pays d’Europe, il y a beaucoup de passion et beaucoup de duels, mais ici je pense que tout est question de football. Il y a peut-être les meilleurs joueurs du monde qui jouent en Premier League. Il y a peut-être les meilleurs entraîneurs du monde, donc les équipes sont vraiment bien préparées, et c’est le défi que nous recherchons et le défi que je recherche : m’améliorer et me développer également. »

 

Les points positifs observés lors du match nul contre Everton cette semaine :

« Cette saison, les circonstances ont été un peu difficiles, avec de nombreux joueurs blessés et des joueurs clés qui ont été]blessés pendant de nombreux matchs, mais je vois une équipe avec de grands caractères. Quand j’ai vu le match à Everton, il y avait un très bon esprit dans l’équipe, toujours en train de se soutenir mutuellement. J’ai vu les bases, où nous pouvons construire la philosophie et où nous pouvons construire ce que nous voulons faire, comment nous voulons jouer. J’ai pu voir cela dans chaque match de Palace, également dans les défaites, car là, on peut voir une grande partie du caractère d’une équipe, et j’ai vu et je suis convaincu que ce sont de grands personnages et de grands joueurs. Maintenant, bien sûr, quand vous ne gagnez pas beaucoup de matchs récemment, et c’est la même chose dans tous les clubs, ils manquent de confiance. C’est peut-être la première chose : nous voulons leur redonner confiance pour qu’ils montrent leurs capacités. » (Déclarations et image via cpfc.co.ok).

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles dans Actualités