Connect with us

Actualités

Declan Rice avoue que le prix de son transfert lui a mis la pression

Lors du dernier mercato, Declan Rice est devenu le joueur Anglais le plus cher de l’histoire après son transfert à Arsenal. Alors qu’il est revenu sur son adaptation dans son nouveau club et a avoué que le prix du transfert lui mettait la pression.

 

Alors qu’il était le métronome du milieu de terrain de West Ham et après avoir notamment remporté l’Europa League, Declan Rice a décidé de sauter le pas l’été dernier et de rejoindre un meilleur club. Alors que Manchester City était très intéressé, il a finalement signé à Arsenal, pour une transaction record d’une valeur de 105 millions de livres, ce qui fait de lui le joueur anglais le plus cher de l’histoire. C’est évidement un titre qui met la pression et il l’a avoué lui-même. Malgré tout, ses début dans son nouveau club sont très convaincants. Il a été titularisé lors des 12 premiers matchs de Premier League par Mikel Arteta et enchaîne les belles prestations. Lors d’une interview pour The Telegraph, il a admis que le prix de son transfert lui mettait la pression. Lorsque le transfert s’est effectué, j’étais très nerveux à cause du prix. « Il est naturel d’y penser. Vous êtes un être humain acheté pour 105 millions de livres, ce n’est pas très normal ! Mais c’était à cause de ce que j’avais fait à West Ham, de la valeur qu’ils m’accordaient. Quand j’ai signé à Arsenal, je me suis dit qu’il fallait que je sois Declan Rice, que je sois moi-même, que je ne sois pas différent et que tout se passe bien. »

Malgré son bon début de saison, le jeune milieu de terrain Anglais explique qu’il est normal que les joueurs ressentent de la pression lorsqu’ils sont achetés à de tels montants et évoque notamment le cas Jack Grealish. « Les trois premières semaines de la pré-saison ont été très difficiles en termes de changement. Quand vous êtes dans un nouveau travail, vous commencez à vous sentir bien au bout de quelques semaines. C’est vraiment le cas aujourd’hui. En ce qui concerne le prix, je n’y pense pas vraiment, je me contente de jouer les matches et d’essayer de jouer le mieux possible. C’est 100 millions de livres, c’est beaucoup d’argent, je peux comprendre la pression qui en découle. Il y a non seulement la pression que l’on se met à soi-même, mais aussi l’attente d’être acheté pour une telle somme. Les gens ont besoin de voir des performances tout de suite. »

 

Une pression qui de dissipe avec le temps ?

Tout comme Jack Grealish, Declan Rice a appris à gérer cette pression et déclare être maintenant en pleine forme, pour le grand bonheur de Mikel Arteta et des supporters des Gunners. « Je veux rendre la pareille au club tout de suite, ils ont investi beaucoup d’argent en moi, je dois prouver que je peux aller là-bas et changer les choses. Je comprends pourquoi Jack a eu du mal au début – mentalement. C’était un footballeur à 100 millions de livres sterling, mais comme il ne jouait pas autant, c’était probablement un peu différent pour lui. Aujourd’hui, il est en pleine forme et c’est la même chose pour moi. »

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles dans Actualités